France Gall est décédée !

France Gall, nom de scène d’Isabelle Gall, née le 9 octobre 1947 dans le 12e arrondissement de Paris et morte le 7 janvier 2018, était une chanteuse française.

Après plusieurs grands succès à partir de 1963 et un premier prix au Concours Eurovision de la chanson en 1965, sa popularité s’estompe à la fin des années 1960 jusqu’à sa rencontre avec l’auteur-compositeur-interprète Michel Berger en 1973. Elle l’épouse le 22 juin 1976. Sa carrière connaît dès lors un renouveau rempli de succès pendant plus de vingt ans. Elle meurt le 7 janvier 2018 à Paris.

Ses succès :
1963 : Ne sois pas si bête, adaptation française par Pierre Delanoë de Stand a Little Closer, œuvre originale américaine écrite et composée par Jack Wolf et Maurice « Bugs » Bower
1964 : N’écoute pas les idoles, paroles et musique de Serge Gainsbourg
1964 : Laisse tomber les filles, paroles et musique de Serge Gainsbourg
1964 : Sacré Charlemagne, paroles de Robert Gall et musique de Georges Liferman
1965 : Poupée de cire, poupée de son, paroles et musique de Serge Gainsbourg — 1er Grand Prix du Concours Eurovision de la chanson 1965 pour le Luxembourg
1965 : L’Amérique, paroles d’Eddy Marnay et musique de Guy Magenta
1966 : Baby pop, paroles et musique de Serge Gainsbourg
1966 : Les Sucettes, paroles et musique de Serge Gainsbourg
1967 : Bébé requin, paroles de Jean-Michel Rivat et Frank Thomas, musique de Joe Dassin
1974 : La Déclaration d’amour, paroles et musique de Michel Berger
1974 : Mais, aime-la, paroles et musique de Michel Berger
1975 : Comment lui dire, paroles et musique de Michel Berger
1975 : Samba mambo, paroles et musique de Michel Berger
1976 : Ça balance pas mal à Paris, paroles et musique de Michel Berger, en duo avec Michel Berger, extrait de la comédie musicale télévisée Émilie ou la Petite Sirène 76
1977 : Musique, paroles et musique de Michel Berger
1977 : Si maman si, paroles et musique de Michel Berger
1978 : Viens je t’emmène, paroles et musique de Michel Berger
1979 : Besoin d’amour, paroles de Luc Plamondon et musique de Michel Berger, extrait de l’opéra-rock Starmania
1980 : Il jouait du piano debout, paroles et musique de Michel Berger
1980 : Donner pour donner, paroles de Michel Berger et Bernie Taupin, musique de Michel Berger, en duo avec Elton John
1981 : Tout pour la musique, paroles et musique de Michel Berger
1981 : Résiste, paroles et musique de Michel Berger
1981 : Diego libre dans sa tête, paroles et musique de Michel Berger et reprise par Johnny Hallyday en 1990
1984 : Débranche, paroles et musique de Michel Berger
1984 : Hong-Kong Star, paroles et musique de Michel Berger
1985 : Calypso, paroles et musique de Michel Berger
1985 : Cézanne peint, paroles et musique de Michel Berger
1987 : Babacar, paroles et musique de Michel Berger
1987 : Ella, elle l’a, paroles et musique de Michel Berger
1988 : Évidemment, paroles et musique de Michel Berger
1989 : La Chanson d’Azima (Quand le désert avance), paroles et musique de Michel Berger
1992 : Laissez passer les rêves, paroles et musique de Michel Berger, en duo avec Michel Berger
1996 : Plus haut (2e version), paroles et musique de Michel Berger
2004 : La seule chose qui compte, inédit enregistré en 1987, paroles et musique de Michel Berger

Source : Wikipédia.

Categories: Artistes